Mandat

Depuis 1994, le comité Avenir jeunesse de la Péninsule acadienne a pour mandat de tisser des liens entre les organismes communautaires, les instances décisionnelles et la jeunesse en vue de renforcer le dynamisme socio-économique et communautaire de l’ensemble de la Péninsule acadienne.
Il se veut d’offrir un moyen pratique et efficace d’échanger les renseignements, de discuter des dossiers intéressant les jeunes et d’y donner suite dans un esprit de collaboration afin de fournir un service de qualité sans chevauchement ni dédoublement, tout en offrant un continuum complet de service.

Mission

Travailler en partenariat au développement d’actions à long terme visant l’épanouissement des jeunes de la Péninsule acadienne et leur intégration au marché du travail.

Mise en contexte

Les jeunes représentent une force vive de la société: leur diversité, leur engagement, leur dynamisme et leur passion constituent une richesse importante sur laquelle doit miser toute communauté qui aspire à se renouveler et à grandir. C’est de cette conviction qu’est née la « Table Avenir Jeunesse » il y a près de vingt ans – son mandat étant de favoriser le partage d’information, les partenariats et la mise en œuvre d’actions concertées dans quatre secteurs spécifiques : éducation, santé mieux-être, culture et économie. Ralliant les acteurs communautaires et gouvernementaux œuvrant auprès des jeunes, elle est à l’origine d’un certain nombre d’initiatives pour que les jeunes de la Péninsule acadienne puissent s’épanouir et trouver leur place sur le marché du travail.

En effet, au fil des ans, plusieurs projets structurants ont découlé de la Table Avenir Jeunesse, notamment :

–          Profil-Jeunesse : profil sociodémographique des jeunes de la Péninsule acadienne, produit à partir d’une vaste étude menée auprès de 4 815 participants, âgés entre 15 et 29 ans, permettant ainsi d’avoir un portrait représentatif des jeunes de la région;

–          Profil, perceptions et attentes des jeunes migrants et non-migrants de la Péninsule acadienne : étude axée principalement sur l’éducation, la formation et l’emploi afin de mieux comprendre la dynamique de nos jeunes (935 jeunes âgés de 20 à 34 ans ont participé à l’étude : 501 non-migrants et 434 migrants);

–          Vois comme c’est beau : concours de photographie adressé aux jeunes de la région; une activité pour faire connaître les richesses de la Péninsule acadienne. La collection au complet a été achetée par la Fédération des Caisses Populaires Acadiennes qui utilise actuellement ces photos lors de ses déplacements pour faire la promotion de la région.

–          Création, par et pour les jeunes, de pièces de théâtre et de vidéos portant sur la dépendance aux drogues et sur le décrochage scolaire. Ces outils de sensibilisation sont maintenant utilisés dans les écoles.

Fonctionnement

modèle-AJPA